News

INFORMATION
MISE AU POINT

Créé début septembre 1970, le GMEB devenu IMEB en 1995, doté du label Centre National de Création Musicale en 1997, a dû cesser ses activités fin juin 2011.

Dans le but d’obtenir cette fermeture, la direction de la musique du ministère de la culture et la direction régionale des affaires culturelles Drac qui la représente sous l’autorité du Préfet en région Centre, ont, de 2008 à 2010, imposé à l’IMEB un drastique étranglement financier, arbitrairement et contre l’avis des autres partenaires (Conseil Régional, Conseil Général et SACEM).  A cela en 2010,  la DRAC ajouta l’interdiction de tenir les Festival et Concours et exigea 5 licenciements. Enfin fut supprimé radicalement tout subventionnement pour l’année 2011.

Malgré une longue résistance et le soutien de milliers de collègues, organismes et citoyens de 63 pays, l’IMEB cessa définitivement ses activités le 30 juin 2011, entrainant le licenciement des trois salariées restantes.

Très attaché à la sauvegarde et la diffusion du patrimoine artistique international (musical, historique, technique et documentaire) qu’il avait constitué contre marées et vents aux cours de son long voyage de quarante années, le Conseil d’administration de l’IMEB avait, par précaution, fondé une Association internationale chargée de la sauvegarde de son patrimoine artistique et de ses archives.  Ainsi avant sa fermeture, l’IMEB a t-il pu transmettre ce patrimoine à MISAME, Mnémothèque Internationale des Sciences et Arts en Musique Electroacoustique, pour que celle-ci poursuive le travail de pérennisation et de diffusion.

Ainsi le Fonds IMEB est-il maintenant déposé à la Bibliothèque nationale de France. Ce Fonds y  est pérennisé au sein des Départements Audiovisuel et Musique et mis à la disposition des musiciens, musicologues et chercheurs. De 63 pays, 6612 œuvres documentées y seront accessibles.

Les catalogues sont disponibles sur les sites IMEB et MISAME www.misame.org

Si le corps institutionnel de l’IMEB a disparu, son histoire et sa mémoire survivent et se transmettront, en France mais également dans divers pays qui accueillent d’ores et déjà des « Antennes MISAME » qui proposent les oeuvres du Fonds à l’étude de leurs chercheurs et musicologues. Ainsi cette Mémoire et ce Fonds resteront-ils vivants.

Au fil des 41 années de présence de l’IMEB, la musique électroacoustique s’est développée, dans une dynamique internationaliste, d’une façon considérable, tant dans ses dimensions conceptuelles que technologiques.

Nous en avons été les témoins actifs et des auditeurs passionnés. L’arbitraire du pouvoir politique et la régression culturelle ont condamné l’IMEB à quitter la scène.

Alors, plus que jamais et dans tous les pays, que le combat continue, ailleurs.

En cet espoir, en fin de dernière séance, à l’issue de ce long compagnonnage collégial et international, nous adressons à tous, en une salve de cadences finales, notre salut cordial et musical.

Françoise Barrière et Christian Clozier

( Les éditions Mnémosyne maintiennent leur activité. Le catalogue des 83 CD et des livres de l’Académie reste disponible sur le site www.mnemosyne-musique.com )

.



mnemo.jpg

Bonus RubyJackpot ReviewBlackjack Cash

POUR L'ACHAT DES CDS des deux collections IMEB "CULTURES ELECTRONIQUES" et "CHRYSOPÉE ELECTRONIQUE"

DES LIVRES DE L'ACADÉMIE INTERNATIONALE DE MUSIQUE ELECTROACOUSTIQUE DE BOURGES


Rendez-vous sur le site des Editions MNEMOSYNE MUSIQUE MEDIA (paiement des commandes sur Paypal) :

www.mnemosyne-musique.com




FOR PURCHASE OF IMEB CDS "CULTURES ELECTRONIQUES" et "CHRYSOPÉE ELECTRONIQUE" COLLECTIONS

FOR PURCHASE OF THE BOOKS OF THE ACADÉMIE INTERNATIONALE DE MUSIQUE ELECTROACOUSTIQUE DE BOURGES (papers in French and English)


GO TO THE INTERNET SITE OF MNEMOSYNE MUSIQUE MEDIA PUBLISHING (orders and payment by Paypal) :

www.mnemosyne-musique.com